Que sont les mesures de localisation ?

Dans le cadre des évolutions réglementaires du 1er janvier 2020 autour de l’amélioration de la classe de précision de la cartographie des réseaux sensibles, les exploitants de réseaux peuvent décider de réaliser des mesures de localisation (ML)

Qu’est-ce que les mesures de localisation ?

Les mesures de localisation sont des actions de détermination de l’emplacement d’un ouvrage menées à l’initiative de l’exploitant de réseaux.

Dans quel cas l’exploitant de réseaux peut réaliser des mesures de localisation ?

L’exploitant de réseau peut décider de réaliser des mesures de localisation, dans le cas où, en réponse à une DT, celui-ci ne dispose pas de plans conformes pour ses réseaux.

-----------------------------------------------------------

.

Vous êtes Maître d'Ouvrage ? Vous êtes Exploitant de réseaux ?

Téléchargez nos fiches réglementaires : « Evolution réglementaire : Investigations complémentaires / Mesures de localisation »

-

Rappel :

Depuis le 1e janvier 2020, l’exploitant de réseaux sensibles est tenu de transmettre au responsable de projet des plans conformes (c’est-à-dire de classe de précision A hors cas d’exemption) pour ses ouvrages situés en unité urbaine.

D’application obligatoire depuis le 01/01/2020, le Décret n° 2018-899 du 22 octobre 2018 est venu renforcer la procédure de réponse aux déclarations afin que les exploitants puissent localiser leurs ouvrages enterrés existants pour obtenir des plans conformes.

-

Calendrier d’application de ce nouveau mécanisme :

  • Depuis le 1er janvier 2020, sont concernés les réseaux sensibles en unité urbaine.
  • Au 1e janvier 2026,, seront concernés les réseaux sensibles hors unité urbaine
  • Au 1er janvier 2026, seront concernés les réseaux non-sensibles en unité urbaine.
  • Au 1er janvier 2032, seront concernés les réseaux non-sensibles hors unité urbaine.

-

Quel est le mode opératoire pour réaliser des mesures de localisation ?

Si l’exploitant de réseaux décide d’effectuer des mesures de localisation, il doit informer le responsable de projet de sa décision de réaliser des ML en lui envoyant une première réponse.

Cette réponse temporaire doit être transmise dans le délai réglementaire de réponse à la DT, qui est de 9 ou 15 jours (conformément à un envoi dématérialisé ou non dématérialisé).

L’exploitant dispose ensuite d’un délai supplémentaire de 15 jours maximum à compter de la date d’expiration de la première réponse au MOA, pour lui envoyer une réponse définitive comportant des plans conformes.

-

.

.

Vous pourriez aussi être intéressé(e) par :

.

Actualité investigations complémentaires mesures de localisation

Investigations complémentaires, Mesures de localisation : quels impacts pour les Exploitants ?
 
Depuis le 1er janvier 2020, les exploitants de réseaux doivent répondre avec des plans conformes aux déclarations de projets de travaux (DT) émises par les responsables de projets pour leurs réseaux sensibles en unité urbaine.

que sont les investigations complémentaires ?

Que sont les Investigations Complémentaires ?

Les Investigations Complémentaires sont des recherches obligatoires faites sur les ouvrages existants et destinées à en préciser la localisation. Elles sont obligatoires lorsque la cartographie des réseaux sensibles enterrés obtenue en réponse à la D.T. n’est pas assez précise pour mener les travaux en toute sécurité...
 
vos enjeux responsable de projet
 
L'offre à destination des responsables de projet
Gestion simplifiée de vos DT et récépissés de DT : optimisez la préparation de vos projets de travaux.
 

.

vos enjeux exploitant de réseau

L'offre à destination des exploitants de réseaux
 
Fiabilisez votre processus de réponse aux DT-DICT et ATU et optimisez le temps de préparation de vos récépissés tout en assurant la qualité de vos réponses.
 
 
.